Un cru Zarafa

Arnaud et Elizabeth de Villeneuve Bargemon, propriétaires du château Les Mesclances (à La Crau dans le Var), ont décidé de rendre hommage à leur ancêtre Christophe de Villeneuve Bargemon, le préfet de Marseille qui accueillit Zarafa en octobre 1826, en créant un « rosé effervescent » au nom de notre chère girafe.

 « Ce vin est un clin d’œil pétillant à Zarafa… Belle robe pomelo, le nez s’ouvre sur de snotes minérales, d’agrumes (citron) et dépices douces. En bouche, on a une belle finesse de bulles et un équilibre sur des saveurs de pêche et d’abricots secs. La finale est saline. À déguster entre 7 et 9°. En apéritif, sushis, salades d’écrevisses, repas de fêtes. 3 à 5 ans en bouteille. 12%. Extra brut. » À votre santé !

Pour précision, Arnaud de Villeneuve Bargemon descend du frère benjamin du préfet Christophe. Jean-Baptiste, vicomte de Villeneuve-Bargemon, fut officier de marine et homme politique.

(Sources : Arnaud de Villeneuve Bargemon, Château Les Mesclances)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette fonction est désactivé pour ce site.