Le premier film

Le 18 janvier 1957, le professeur Pierre THÉVENARD sollicite l’autorisation de venir filmer la première girafe de France au muséum de La Rochelle. Passionné par une conférence du spécialiste Gabriel Dardaud, le scientifique cinéaste veut réaliser un documentaire sur le sujet.

Pierre Thévenard a commencé sa carrière comme docteur urologiste. En 1934, il devient assistant sur le tournage de films chirurgicaux. En 1940, il décide, en attendant le retour de sa clientèle dispersée par la guerre, d’utiliser ses compétences en matière de cinéma pour réaliser des films scientifiques. En 1941, il obtient sa carte de réalisateur de films spécialisés, ce qui lui permet d’acquérir de la pellicule. Il intègre l’association des Artisans d’art du cinéma. S’ensuit une série de réalisations, souvent primées, destinées à la recherche, à l’enseignement ou au grand public.

En 1955, il publie La Radiocinématographie directe en 35 mm appliquée à la recherche, une nouvelle technique cinématographique qu’il a mise au point à l’Institut Pasteur. Quand il s’intéresse à Zarafa, il vient d’obtenir le prix du documentaire au festival de Venise pour Les Aventures d’une mouche bleue. Présenté officiellement le 8 mai 1958, son film La Girafe à Paris est un court-métrage de 16 minutes, tourné en 35 mm couleur, à la fois ludique et didactique, recourant parfois à la technique du dessin animé.

En voici le synopsis. « Les visiteurs du Zoo de Vincennes ne prêtent plus attention à un curieux pensionnaire : la girafe. Cet animal au long cou, à la queue d’oiseau, la tête d’élan et la peau du guépard a été, pendant très longtemps, un objet de recherches assidues de la part des zoologues et des philosophes. Le réalisateur nous raconte également l’histoire vraie de la première Girafe importée en France, son long et délicat périple qui la mena à Paris. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette fonction est désactivé pour ce site.